• fosshaugaard6 posted an update 7 months, 2 weeks ago

    L’histoire de l’usage thérapeutique du cannabis se trouve être difficile à retracer, spécialement parce que les législations régulant sa production, la distribution, sa possession et sa consommation sont relativement récentes, et la distinction entre usage médical et usage récréatif l’est encore plus. En fait, on est toujours parti du principe que l’usage du chanvre et du chit ne s’est répandu avec le reste du secteur qu’après l’an 1000 du notre ère. Comme l’Amérique du Continent était essentiellement britannique à leurs yeux, les Chinois ne voyaient pas d’inconvénient à importer l’opium au Canada puisqu’il leur était vendu à Shanghaï ou Hong Kong par ces diverses mêmes Britanniques.

    Étant donné l’étendue de sa consommation, le cannabis est alors établi aux côtés de l’héroïne et de la cocaïne parmi les substances de espèce 1 soumises à le contrôle plus rigoureux (1). Évidemment, il n’est pas question de légaliser toutes les drogues simplement dans le but d’enrayer le crime organisé.

    Depuis l’Antiquité, la majorité des peuples germaniques cultivaient également le chanvre, au minimum afin de ses fibres — employées pour la fabrication relatives au vêtements et de cordes des bateaux. Puis, il y a 5 000 ans, dans la plaine entre le Tigre et l’Euphrate (Irak actuel), des Sumériens incisent la capsule verte d’une plante, le pavot.

    Toujours avec les années ’70, le cannabis est dépénalisé à Amsterdam. À noter à travers ailleurs qu’il existe au téléphone Québec le Programme du traitement non judicaire du certaines infractions criminelles commises par des adultes, telle la possession d’une légère quantité de cannabis.

    La consommation du haschich restera anecdotique jusque au sein de les années 1960, à partir de quand elle connaîtra un essor monumentale jusqu’aujourd’hui, devenant un soucis de santé publique. Le texte de loi était censé se trouver être le fruit d’un humide entre le ministère relatives au la justice, favorable à la répression de l’usage, et le ministère de la Santé, demandant une surveillance sanitaire systématique.

    Consommer du cannabis n’est jamais insignifiant et c’est précisément afin de cette raison que une ne pouvons abandonner ce phénomène à des intérêts criminels et financiers. Le pays a toutefois montré à plusieurs resservies qu’il était capable relatives au lutter efficacement contre l’usage de drogue.

    Il s’est produit au cours des 40 dernières années la série de changements humains rapides concernant les utilisations psychotropes du cannabis au Canada. Pour commencer une conso d’alcool est élément usage plurimilénaire et multiculturel, ce n’est même à vocation plus un usage humaine c’est élément compagnon de route (roots) de l’humanité.

    Il existe un lien optimisé, certes, cependant il faut arriver cette question à savoir au cas où ce lien n’est pas plus dépendant du toucher avec le réseau du crime organisé que du la consommation de cannabis comme telle. En novembre 2008, la multitude avait clairement rejeté l’initiative "pour une politique raisonnable au niveau chanvre protégeant efficacement la jeunesse", qui réclamait, là aussi, la officialisation du cannabis.

    Au Canada, l’Église Universelle de l’Ontario revendique la liberté dogmatique le tabac le cannabis au sein de divers cas depuis 1989. Une loi agrandit la liste des drogues prohibées, fit du simple usage et possession de ces drogues prohibées un acte criminel mais aussi augmenta le pouvoir de nombreuses policiers au niveau fouille et saisie.

    (…) Certes, le cannabis n’est pas la panacée: il non réussit pas à chacun les coups, ceci est également le cas de beaucoup d’autres médicaments. Bien qu’il tienne probablement été utilisé commme drogue occasionnelle durant son histoire, c’est parmi une scène jazz des décades 1950 qu’on le habite devenir populaire, avec la forte augmentation de son utilisation pendant les années 1960.

    Il existe évident qu’il faut lutter vis à vis de la consommation du cheat qui est un désastre pour le cerveau et un danger sur cette route. Mme Murphy, qui était alors vengeur en Alberta, a publié en 1922 The Black Candle, un livre qui reprenait une série d’articles parus dans Maclean’s, au sein de les ravages du traite de la drogue.

    Pendant un ensemble de décennies après la interdiction, les drogues ont existé traitées avec la même sévérité. Après différents années de répression variable quand au cannabis, il est maintenant temps du faire une analyse. D’autres médicaments qui ont prouvé à maintes reprises qu’ils disposent de une valeur médicinale apparaissent comme être confronté à cette catégorie de plus si certaines choses sont en train de fluctuer.

©2018 This site was developed and maintained by In2sight.net

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account

Skip to toolbar